Bar restaurant et épicerie à Thorée les Pins (Sarthe)

De Roubaix à Thorée les Pins

Originaires de Roubaix, Olympe et Julien Hory ont ouvert un restaurant, bar et épicerie, à la place de l'ex Tristan, fermé en avril 2015. Une nouvelle vie.

Olympe et Julien Hory travaillent dans la restauration depuis plusieurs années. Ces deux trentenaires et leurs jumeaux de 8 ans ont quitté le Nord, pour poser leurs valises à Thorée-les-Pins. Un village dont ils ignoraient tout, il y a quelques mois.

« On avait envie de quitter Roubaix et d'avoir une affaire à nous depuis quatre ans. Mais on n'avait jamais vraiment pensé que ce serait possible un jour »,

confie le couple.

Tout a commencé l'an dernier, grâce à une annonce trouvée sur internet.

« On regardait régulièrement SOS villages, sur TF1. On a repéré cette annonce. Et on s'est dit : pourquoi pas nous ? »

En juin dernier, le couple visite l'ancien restaurant Le Tristan, aux côtés d'un consultant spécialisé dans l'aide à l'installation des commerces en zones rurales, dont les services ont été retenus par la mairie.

« Nous avions prévu de visiter deux autres bâtiments, en Charente et en Indre-et-Loire. Mais ça a été une évidence, tout de suite. »

Suivi par Initiative Sarthe, le couple a décroché un prêt d'honneur de 8 000 €,

« au titre de la reprise de l'épicerie, restaurant, dépôt de pain, tabac, gaz et presse locale ».

Des spécialités culinaires du Nord

« On proposera des spécialités du Nord, comme la carbonade flamande ou le porc aux endives, à base de produits locaux », précise Julien Hory. En attendant, le couple ne compte pas ses heures. « Il y a beaucoup à faire, et tout va très vite. On vient de passer commande pour le mobilier. On va moderniser, tout en restant fidèles à l'esprit des lieux. »

Olympe et Julien Hory résident dans l'appartement situé au-dessus du commerce. Les commerçants seront locataires des murs de l'établissement, propriété de la mairie. Cette dernière a profité de la vacance pour rénover le bâtiment.

« Grâce à Initiative Sarthe, on a évité des erreurs et gagné du temps. On bénéficie aussi des conseils d'un parrain, chef d'entreprise »

, précise Olympe Hory.

Le couple, qui ne possède aucune attache en Sarthe, ne cache pas son impatience.

« On a hâte d'y être et de découvrir la région. Ça va être une nouvelle vie ! »